Le nettoyage en général est en fait une composante de 4 facteurs qui vont déterminer son efficacité. Il s’applique sur tous les types de nettoyage peut importe la surface à nettoyer, le type de produit, le type de salissure, c’est une règle générale, dans le détail ça donne quoi?

Le cercle de Sinner

le bon équilibre pour obtenir un nettoyage optimal

 

Les composantes du cercle de Sinner

  • La température
  • Le travail
  • Le temps
  • La chimie

Ce sont les 4 facteurs qui influent sur l’efficacité d’un nettoyage. Dans l’idéal il faut équilibrer ces 4 composantes pour réaliser une opération de nettoyage de qualité.

La température

La température influe sur le nettoyage, la chaleur permet en effet de détacher plus facilement les salissures, que ce soit pour laver le sol, faire la vaisselle ou encore une machine à laver le linge ou la vaisselle. On le fait de manière naturelle souvent. A noter que certains produits chimiques peuvent aussi voir leur efficacité augmenter avec la température.

Pensez à vous protéger qui dit chaleur dit possibilité de brûlures, vapeurs toxiques, et détérioration de la surface à nettoyer.

Le travail

C’est tout simplement l’énergie que vous allez mettre pour frotter. Vous ou à l’aide d’une machine, à la main ou avec des accessoires comme des brosses, des chiffons microfibres ou des tampons à récurer. Selon le nettoyage l’effort physique ou l’absence d’outillage peut induire une limite qu’il faudra compenser par un des 3 autres facteurs. A noter que selon la surface nettoyée, cette limite peut être le risque de dommage que le travail peut provoquer.

Le temps

C’est souvent la composante la plus négligée pour obtenir un nettoyage efficace. Laissez agir le produit tout simplement. Cela a fait l’objet d’un précédent billet : cliquez ici. Que ce soit pour décoller le fromage grillé d’un plat à gratin ou d’un nettoyage industriel, laisser le temps au produit d’agir pour dissoudre les matières et ainsi faciliter leur élimination.

La chimie

Le produit de nettoyage lui même. Le choix du produit adapté est primordial. Bien identifier la nature des salissures permet de choisir avec soin son nettoyant. Nous en parlerons plus tard en détail. L’action chimique d’un produit permet d’augmenter l’efficacité du nettoyage. Ses limites sont les risques associés à leur utilisations et aussi aux possibilités de dégradation de la surface à nettoyer.

 Conclusion d’un nettoyage efficace

Bien combinés ces 4 facteurs vous permettent de réaliser un nettoyage « parfait ». Maintenant si certains nettoyages peuvent s’équilibrer à « 25% » pour chaque facteur il est possible de jouer avec ces pourcentages. Par exemple :

  • L’emploi de matériel adapté pour augmenter l’efficacité du facteur travail peut permettre de réduire le facteur temps. En d’autres termes, utiliser un chiffon ou une brosse peut réduire le temps de nettoyage pour obtenir un résultat optimal.
  • Augmenter la température de la solution peut aussi réduire le facteur temps, ou le facteur travail. Exemple, Faire tremper son plat à gratin dans de l’eau chaude va réduire la durée du bain et le temps de frottement du plat avec une éponge et donc économiser de l’huile de coude.
  • Augmenter le facteur temps pour réduire le facteur travail. Éliminer le calcaire présent sur vos verres en les laissant dans une solution acide ( à base de vinaigre blanc par exemple) toute la nuit, pour n’avoir qu’a rincer les verres et les retrouver comme neuf le lendemain.

Vous l’avez compris, l’équilibre de ces facteurs est la clé pour un nettoyage optimal, d’où la photo de l’article!

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.